16/04/2008

110.000 belges basculent dans la pauvreté

110.000 belges basculent dans la pauvreté
Les associations souhaiteraient la construction de 150.000 logements.

ACTU - Un collectif de neuf associations a développé un "baromètre de la pauvreté" afin de mesurer son évolution. Mais surtout pour tenter de faire bouger les choses d'ici 2017.

(m24/belga) - Peu de choses ont été faites ces dernières années pour lutter contre la pauvreté, estiment les associations qui travaillent autour de cette problématique.

C'est pourquoi elles ont développé un "Baromètre de la pauvreté" permettant de mesurer la pauvreté au regard de six critères. Grâce à celui-ci, les associations espèrent pouvoir mesurer l'évolution de la pauvreté dans les années à venir.

 

Six objectifs pour 2017

L'an dernier, un collectif de neuf associations qui luttent contre la pauvreté a formulé six objectifs à atteindre pour 2017. Par exemple, le collectif espère :

  1. réduire de moitié le nombre de familles où aucun parent ne travaille;
  2. la construction de 150.000 logements en bon état à des prix accessibles, dont une moitié de logements sociaux;
  3. une réduction de moitié des inégalités en matière de santé entre riches et pauvres;
  4. voir chaque famille bénéficier au minimum d'un salaire dépassant le seuil de pauvreté européen.


"Nous sommes particulièrement inquiets du manque de sérieux et d'énergie que ce gouvernement affiche dans la lutte contre la pauvreté", expliquent les associations. "Le budget et le budget pluriannuel doivent apporter une réponse à la pauvreté croissante. Cependant, ce n'est pas ce que nous voyons aujourd'hui". Jos Geysels, président du collectif, insiste sur le fait que des actions urgentes sont nécessaires afin d'améliorer la situation des pauvres dans notre pays.

 

Six indicateurs pour un état des lieux annuel

Afin de mesurer l'évolution de la politique de lutte contre la pauvreté durant les neuf prochaines années, un "Baromètre de la pauvreté" a été mis au point par le groupe d'étude Pauvreté, Exclusion sociale et Ville (Onderzoeksgroep Armoede, Sociale uitsluiting en de Stad) de l'Université d'Anvers.

Grâce à ce baromètre, un état des lieux sera réalisé chaque année au regard de six indicateurs:

  1. revenus,
  2. emploi,
  3. santé,
  4. logement,
  5. enseignement,
  6. vie en société.


Pour 2008, le baromètre se trouve encore à zéro, car cette année servira de référence.

 

La pauvreté en Belgique en 2008
  1. Environ 1,5 million de personnes vivent dans une famille où le risque de pauvreté est élevé.
  2. Près de 700.000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté et sont tous les jours confrontées à des problèmes pratiques en raison de leur situation financière. Ainsi, une famille sur cinq n'a pas les moyens d'acheter une nouvelle machine à laver si leur machine ne fonctionne plus.
  3. 26% des familles monoparentales doivent remettre des dépenses en matière de santé à plus tard pour des raisons financières.(source 7 sur 7)
Note de JMP c'est honteux vous ne trouvez pas ?